mercredi 16 novembre 2011

Un classement mondial des entreprises les plus innovantes

Thomson Reuters établit un classement des entreprises les plus innovantes dans le monde, et ce sur les 3 dernières années. Ce classement a la particularité de ne pas classer (!) les entreprises, mais simplement de lister alphabétiquement les 100 d'entre elles les plus actives en matière de brevets. 
Quatre critères sont pris en compte pour établir cette sélection :

  • Succès - le taux de réussite du dépôt de brevets (ceux qui sont acceptés par les différents organismes d'enregistrement), 
  • Globalité - la portée mondiale du portefeuille de brevets (brevets déposés en Chine, en Europe, au Japon et aux USA), 
  • Influence - l’influence du brevet calculée à partir du nombre de citations dans la littérature professionnelle,
  • Volume - le volume de brevets déposés.

Quelques faits remarquables de ce rapport :
  1. aucune entreprise chinoise ne fait partie de ce classement. Leur portée mondiale, ainsi que leur taux de succès seraient trop faibles.
  2. 11 entreprises françaises font partie de ce Top 100 : Airbus, Alcatel-Lucent, Arkema, CNRS, Commissariat à l’énergie atomique, IFP Energies Nouvelles, L’Oréal, Rhodia, Saint-Gobain, Snecma, Michelin. Ce qui positionne la France au 3ème rang des pays les plus représentés (derrières les USA avec 40 entreprises et le Japon avec 27 entreprises). Nous sommes devant l'Allemagne (pour une fois ...) qui ne voit que 4 entreprises citées.
  3. le secteur le plus représenté est celui des semi-conducteurs et de l'électronique (14 entreprises sur 100). C'est le secteur qui arrive en tête en Amérique du Nord, alors qu'en Europe il est devancé par le secteur de l'informatique, et en Asie par celui des machines-outils.
  4. les 100 entreprises listées dans ce classement ont généré 400 000 nouveaux emplois en 2010, ont connu une augmentation de chiffre d'affaires de 12,9% par rapport à 2009 (alors qu'en comparaison, les entreprises du S&P500 américain n'ont connu qu'une augmentation légèrement supérieure à 5% sur la même période), affichent des dépenses en R&D plus de 2 fois supérieures à celles des entreprises de ce même S&P500.
Le rapport "Thomson Reuters - Top 100 Global Innovators" est disponible sur http://top100innovators.com/


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire